Franco  pack  
Fermeture des sacs
Ensacheuses
Mise sous film
Soudeuses
Flow Pack
Machines d’emballage
 
Usine
6, rue de Saussure
94044 CRETEIL Cedex
 
Tél. : 33 (0)1 45 13 94 40
Fax : 33 (0)1 45 13 94 50
 
Lundi 14 octobre 2019
 
  Salons et manifestations  
   
 
 
 
  Occasions & opportunités  
  Contimed D666 MP - Occasion : 2 000 €  
   
Consulter notre liste à jour de machines d’occasion disponibles de suite.
Accéder à la liste des occasions...
 
 
  Vidéos  
  Consulter notre gamme en Vidéo...
 
Nos dernières vidéo :
- AVM 190 - Peseuse associative sachet snack - AVM 190 HS
- GSP 75 EVO - Chips en barquette 150 cp minute - GSP 75 EVO
- Sac de quincaillerie - Audion Magneta Motor
- Mise sous film automatique - Barquettes de dattes - F-AUTO
 
 
  Nos dernières réalisations  
 
 
 
  Télécharger notre catalogue  
   
Plaquette générale Notre gamme
complète sur plus
de 80 pages
PDF
 
Notre plaquette
générale
 
PDF
 
 
  Demande de devis
Infos : 01 45 13 94 40
 
 
  Nouveautés  
     
 

La Soudeuse All In Sealer D541 est une machine de table très compacte adaptée à la fermeture en continu de tous les types de petits sachets plastiques et de certains types de complexes de faible épaisseur.

Lire la suite
 
 
 
Cette ensacheuse novatrice et particulièrement compact permet d'automatiser l'ensachage soit à partir de gaine en rouleau soit à partir de sacs performés en rouleau de type Rollbag.

  Lire la suite

 
 
 
Ensacheuses automatique ROLLBAG R1275 assure le conditionnement à partir des sachets ROLLBAG en rouleaux Lire la suite
 
 
 
2 nouveaux modèles dans la gamme Contimed pour la fermeture en continu des sacs stérilisation. Lire la suite
 
 
 
 

 

 

La Magvac est une soudeuse par impulsion équipée d’un système de vide par pipette avec des options de validation pour le secteur médical.

 

 

  Lire la suite

 
 
 

TECHNIQUE : La soudure par impulsion pour film plastique

Télécharger/Imprimer la fiche techniqueRetour
 

La majeure partie des soudeuses utilise la technique de la soudure par impulsion qui est particulièrement bien adaptée pour les matériaux tels que le polyéthylène, le polypropylène et tous les films thermosoudables de faible et moyenne épaisseur.

Soudure par impulsion - Détail

Le principe est simple ; il s’agit d’un fil de résistance isolé du film à souder par un tissu de verre téflonné (téflon). Durant le temps nécessaireà la soudure, le fil est alimenté par un courant électrique basse tension qui provoque instantanément sa chauffe jusqu’à la température de soudure du matériau. Tout ceci se passe sous pression : avec un contre caoutchouc siliconé ou par une deuxième barre de soudure dans le cas de barres bi-actives pour souder des épaisseurs plus importantes. Une bonne pression est importante. Non seulement elle contribue à une bonne soudure mais elle empêche le fil de résistance de se dilater et ainsi d’endommager le téflon en le brûlant.
La plupart des soudeuses par impulsion sont équipées d’une minuterie qui, après réglage, en fonction de l’épaisseur du film à souder contrôle le temps de soudure. Ce temps est rapide : environ 1 à 4 secondes maximum. Ensuite, l’autre paramètre important est le temps de refroidissement : il s’agit de la période durant laquelle la barre de soudure reste en pression sans être alimentée.

Cette période a deux buts :

1)

attendre, avant de libérer le film soudé qu’il ait refroidi et ne soit plus à l’état pâteux,
2) faire refroidir le fil de résistance avant de relever la pression afin d’éviter une brutale dilatation qui endommagerait le téflon d’isolation.
Le temps nécessaire au refroidissement est court ; de l’ordre de 1 à 2 secondes maximum, il est proportionnel au temps de soudure.
Sur les soudeuses telles que les Sealmaster ou les Sealboy c’est l’utilisateur, en maintenant la pression qui doit respecter le temps de refroidissement.


Sur des modèles plus perfectionnés comme les Magneta, les Sealboy-Magneta ou les “Industrial Sealer IS”, la machine régule automatiquement le temps de refroidissement.

Les avantages de la soudure par impulsion sont très nombreux. Parmi les principaux, il faut citer :



Les soudeuses sont toujours prêtes à l’emploi. Elles ne nécessitent aucun temps de pré-chauffage et ne consomment de l’électricité que pendant le temps effectif de la soudure.
La soudure obtenue est parfaitement étanche, inviolable, discrète et ne nuit pas à l’esthétique de l’emballage.
Dès la réouverture des mâchoires, la barre de soudure étant refroidie, aucun risque de brûlure accidentelle.
Pas de fumée ni odeur.

Soudure par impulsion film polyéthylène

Soudure par impulsion sur film polyéthylène

Soudure bi-active par impulsion

Soudure bi-active

Soudure simple par impulsion
 
Soudure simple
Attention : Les soudeuses à mâchoires ne sont pas recommandées pour la fermeture des sachets à soufflets que ce soit en film plastique ou en complexes. Pour ce type de sac, il est toujours préférable d’utiliser des soudeuses en continu qui assureront une étanchéité totale de la soudure.
 

TECHNIQUE : Scellage thermique pour matériaux complexe


 
Les matériaux “complexes” peuvent être de différents types : papier/aluminium/polyéthylène papier/ polyéthylène - papier/aluminium/ + traitement pour scellage, etc, ainsi que de nombreuses combinaisons faisant varier l’épaisseur de chaque matériau en fonction de l’utilisation souhaitée. D’une manière générale et en raison de leur épaisseur, la pression et la chauffe nécessaires au scellage doivent être importantes, aussi, nous disposons de matériels particuliers à ces applications.
Il est facile de distinguer une scelleuse pour complexes d’une soudeuse pour matériaux plastique ; les barres de chauffe de la scelleuse ne sont pas recouvertes de tissu de verre téflonné. En effet, les sacs complexes à base de papier, d’aluminium ou autres ne fondent pas et ne collent pas, donc aucune isolation est nécessaire ; ils peuvent être directement en contact avec une barre de chauffe. S’il est parfaitement possible de sceller des complexes légers sur une soudeuse pour plastique, le contraire n’est pas possible.
Sur les scelleuses thermiques, les deux mâchoires sont en permanence chaudes et ont au minimum une largeur de 10 à 15 mm. Il s’agit généralement de blocs de laiton, chauffés par une résistance dans la masse et contrôlés en température par un thermostat. Pour augmenter la pression et obtenir une meilleure résistance de scellage, les barres sont “crantées” et gaufrent le complexe.
Une fois le sac sorti de la scelleuse, le complexe est encore très chaud et le scellage prendra toute sa résistance après refroidissement.
 
Scellage thermique sac aluminium

Empreinte de scellage sur sac aluminium

Scelleuse thermique à mâchoires